Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg Informations et Actualités du Département de l'Aménagement du Territoire // Luxembourg
  Recherche
  Accueil | Nouveautés | Newsletter | Liens | Vos réactions | Contact Aide | Index | A propos du site
      ImprimerEnvoyer à

> Accueil > Actualités > Juillet 2016 > 29e réunion du Comité politique DICI

29e réunion du Comité politique DICI
20-07-2016

Vers le niveau supérieur

Le 20 juillet 2016, les responsables politiques des communes de Bertrange, Hesperange, Leudelange, Luxembourg et Strassen, ainsi que le ministre du Développement durable et des Infrastructures, François Bausch, se sont réunis au MDDI pour la 29e réunion du Comité politique de la «Convention DICI» (Développement intercommunal coordonné et intégratif pour le Sud-Ouest de l'agglomération de la Ville de Luxembourg).

Les résultats de la première phase du projet de planification d’un réseau cyclable attractif couvrant toutes les communes membres du DICI ont été présentés aux responsables politiques.
Le bureau néerlandais Ligtermoet & Partners/Timenco, épaulé par la Lëtzebuerger Vëlos-Initiativ, a réalisé une évaluation de la cyclabilité de l’ensemble du réseau routier de l’espace DICI (et en parallèle de l’espace conventionné Uelzechtdall afin de garantir les interconnexions au réseau de la Ville de Luxembourg) et proposé la définition, sur base de l’existant et des planifications, d’un réseau complet d’itinéraires cyclables à mettre en place, qui représente quelques 363 km. Après avoir analysé 2360 km et en avoir parcouru plus de la moitié à vélo, le résultat se présente sous la forme d’une carte, où la cyclabilité de chaque voirie publique est classée selon le code couleur, connu de tous, des pistes de ski : du vert – le plus sécuritaire pour le cycliste (praticable par les enfants) –, au noir – le plus risqué –, en passant par le bleu (praticable par tous) et le rouge (cycliste expérimenté). Pour définition, la cyclabilité (Fahrradtauglichkeit) se comprend comme l’aptitude d’un tracé à être praticable par un cycliste selon des critères de confort et de sécurité notamment.

La seconde phase du projet voulue par les responsables politiques consiste maintenant en la définition de toutes les mesures à mettre en place pour améliorer la cyclabilité du réseau d’itinéraires cyclable prédéfini, dont les tronçons et endroits présentent actuellement une valeur de cyclabilité problématique (couleur rouge ou noire).

A l’ordre du jour figurait aussi la présentation des statistiques de fréquentation des lignes AVL 26 et 27, deux ans après la clôture du projet et leur mise en circulation. Les chiffres témoignent d’une bonne occupation, qui va en s’accroissant, notamment aux heures de pointe. Par ailleurs, le Département des transports - Transports publics du Ministère du Développement durable et des Infrastructures va mettre en œuvre le projet de bus plug-in hybride sur la ligne 26, avec une 1re borne de recharge électrique à Bertrange-Gare, fin de cette année et une deuxième est prévue au cours de 2017 à Alzingen.

Aussi, le système de car sharing « Carloh » de la Ville de Luxembourg, opérationnel depuis 9 mois, a été présenté. Ces systèmes de car sharing sont un complément important dans la chaine de mobilité, qui peuvent présenter une alternative, en combinaison avec les transports publics, à une deuxième voiture dans un ménage. Sur le sujet, les responsables politiques ont réaffirmé l’importance et la volonté d’une unicité et compatibilité des systèmes de car sharing et de locations de vélos dans l’espace DICI pour le futur.

CP_Dici_20072016_600px

Photo: 29e Comité politique DICI



Haut de page

Copyright © Département de l'aménagement du territoire Aspects légaux | Contact